March 8, 2021, Monday, 66

Dopage d'un cristal d'alun de potassium

Un article de Cristallographie.

Version du 19 novembre 2007 à 20:24 par Karine (Discuter | Contributions)
(diff) ← Version précédente | voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Dopage au rouge de méthyle

Au début de l'année, Selim s'est lancé dans la réalisation d'un cristal d'alun de potassium ayant la particularité d'avoir des reflets roses. Il a donc ajouté un indicateur coloré a sa solution: du rouge de méthyle.


Voici l'évolution:

Cristal dans son becher


4 octobre 2006


Le 10 octobre 2006, celui ci fait environ 2,5 cm:


Selim a du arrêter la croissance du cristal, il n'y avait plus assez de solution.

NOTE: L'indicateur coloré est une très grosse molécule organique, qui ne peut pas rentrer dans le réseau du cristal. Pour que le rouge de méthyle 's'accroche' au cristal, Selim a manipulé le cristal dans ses doigts de temps en temps. Les acides gras qui se trouvent sur les doigts ont légèrement attaqué le cristal, et il a crée des défauts et ajouté des impuretés en le manipulant. L'indicateur a été piégé dans ces imperfection du cristal au cours de la cristallisation.



D'autre dopages de l'alun de potassium ont été réalisés:


Dopage au sulfate de chrome

Le 10 novembre dernier, Floriane a saturé une solution en alun de potassium et y a ajouté une spatule de sulfate de chrome (de couleur verte.)

Après quelque jour elle a obtenu un cristal violet.

Insolite non?